120 jeunes des écoles Queen E. et JDN/Manikoutai de Sept-Îles se voient offrir un programme unique de réussite

Michaël Cloutier, conseiller-intervenant jeunesse PPMR, Mireille Plouffe, conseillère-intervenante jeunesse PPMR, Karine Dubeau, conseillère-intervenante jeunesse PPMR et Lori Paquin, agente de soutien à la coordination PPMR du RAP Côte-Nord. (photo Courtoisie)

Les jeunes de trois écoles secondaires de Sept-Îles ont l’opportunité de s’inscrire à un programme de persévérance scolaire qui vise à prévenir la perte de motivation. Unique en son genre, le Passeport pour la réussite fournit des outils dont une bourse d’études allant jusqu’à 2000$.

Il reste 40 places disponibles pour le nouveau programme du comité RAP Côte-Nord. Il dispose des fonds et des ressources pour 120 jeunes des écoles publiques secondaires dont une anglophone, Queen Elisabeth high school, ainsi que Jean-du-Nord et Manikoutai.

Le Passeport pour ma réussite suggère quatre formes de soutien, soit scolaire, social, financier et personnel. Des conseillers intervenants seront disponibles pour les familles. Les élèves bénéficieront d’aide aux devoirs.

Expérience de persévérance

RAP Côte-Nord propose aux 120 élèves de vivre une expérience de persévérance scolaire tout au long de leur parcours au secondaire. D’ici le 30 novembre, les parents de leur entourage recevront toute l’information de l’initiative qui permettra de réduire les risques de décrochage scolaire et d’isolement social.

RAP Côte-Nord compte sur une équipe expérimentée de trois conseillers-intervenants jeunesse qui offriront un accompagnement personnalisé jusqu’à l’obtention du diplôme d’études secondaires.

«Au terme de cinq années de ce programme, nous souhaitons voir l’augmentation du taux de diplomation des jeunes au secondaire à Sept-Îles», déclare la coordonnatrice de l’organisme Mélissa Chénard. Le taux de décrochage scolaire touche 23 % des élèves en Côte-Nord, plaçant ainsi notre région au 16e rang sur les 17 régions du Québec.