1,5M$ pour recruter de nouveaux nord-côtiers

La Basse-Côte-Nord investit un peu plus que les autres MRC pour recruter de nouvelles familles.

Une entente annoncée hier entre le gouvernement du Québec et les six MRC de la Côte-Nord permettra d’activer une démarche de recrutement pour inciter des familles à déménager dans la région. Un fonds est créé pour attirer des jeunes Québécois et des immigrants.

La Société du Plan Nord, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation ainsi que les MRC Côte-Nord versent un demi-million de dollars chacun. Tout le monde travaille dans la même direction pour contrer la pénurie de main d’œuvre se réjouissent les ministres André Laforest titulaire des Affaires municipales et Jonatan Julien responsable de la Côte-Nord.

« On se donne les moyens de nos ambitions en agissant ensemble pour l’attractivité et l’établissement durable de citoyens », déclare la présidente de l’Assemblée des MRC de la Côte-Nord. Aussi mairesse de Forestville, Micheline Anctil rappelle qu’il s’agit de la grande priorité des milieux politique et économique de la région.

L’entente est valable jusqu’en 2026, La participation financière de chaque MRC varie. La Basse-Côte-Nord fournit le plus gros montant à 90 000$. Sept-Rivières investit 87 500$ et Caniapiscau 57 500$.