6 mois de prison pour le pédophile Germain Gagnon

Le Port-Cartois Germain Gagnon a écopé de six mois de détention le 2 juillet dernier en lien avec un dossier de délits sexuels.

L’homme de 68 ans a été reconnu coupable sous un chef d’agression sexuelle envers une personne âgée de moins de 14 ans pour des faits commis à l’été 1984. La couronne avait demandé une peine de 18 mois dans ce dossier, une option qui n’a pas été retenue par le tribunal après l’appréciation de différents facteurs.

Le sexagénaire devra respecter une probation à sa sortie de prison, son nom sera également inscrit au registre des délinquants sexuels pendant 10 ans.

Une autre sentence à venir cet automne

Une précédente version de cet article mentionnait que l’accusé avait été condamné à purger une peine de six mois de prison en lien avec plusieurs dossiers, or il s’agissait d’une erreur d’interprétation. En effet, Germain Gagnon sera fixé sur son sort dans les prochains mois concernant un second procès dans lequel plusieurs victimes sont impliquées.

Dans le cadre de ces procédures, Germain Gagnon avait été reconnu coupable de six chefs d’accusation en novembre dernier pour des faits similaires commis entre 1989 et 1997 à Port-Cartier et Forestville.

Il lui est notamment reproché d’avoir posé des gestes à caractère sexuel à l’endroit de trois mineurs de moins de 14 ans.

Une ordonnance de non-publication sur l’identité des victimes a été émise par le tribunal.