Accueillir des Ukrainiens à Port-Cartier? Alain Thibault lance l’idée!

Alain Thibault maire Port-Cartier (Photo Courtoisie)

Le maire de Port-Cartier, Alain Thibault, souhaiterait élargir l’accueil des réfugiés ukrainiens jusqu’aux régions éloignées. Il rappelle que l’on doit absolument faire notre part pour aider les Ukrainiens. Monsieur Thibault a d’ailleurs parlé de son idée au conseil municipal et tous les membres étaient d’accord, selon eux, la ville de Port-Cartier possède tous les outils nécessaires pour accueillir les réfugiés de l’Ukraine qui fuient actuellement leur pays.

Le Canada a annoncé dernièrement qu’il est prêt à accueillir un nombre illimité d’Ukrainiens, les provinces et les municipalités partout au pays commencent à se préparer à cet accueil.

L’Union des municipalités du Québec a invité le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, monsieur Jean Boulet, à une rencontre avec les municipalités qui souhaitent accueillir des réfugiées et réfugiés et particulièrement les 14 villes identifiées comme lieux de première installation, soit Montréal, Québec, Trois-Rivières, Laval, Longueuil, Sherbrooke, Gatineau, Granby, Victoriaville, Joliette, Saint-Hyacinthe, Drummondville, Saint-Jérôme et Rimouski.

Monsieur Thibault déplore le fait que les réfugiés qui arriveront au pays seront encore dirigés dans les grands centres. Sachant que la Côte-Nord est en perte démographique, le gouvernement du Québec pourrait en profiter pour favoriser l’intégration des nouveaux arrivants dans des villes plus éloignées comme Port-Cartier.

Alain Thibault tentera prochainement de communiquer avec le ministre de l’immigration du Québec Jean Boulet afin de lui faire part de son point de vue et pour l’inviter à considérer cette idée sérieusement.

Si la proposition est accueillie favorablement par Québec, Alain Thibault collaborera avec le comité des nouveaux arrivants pour préparer l’accueil des Ukrainiens.