Alouette confirme une panne informatique par intrusion

L'aluminerie Alouette de Sept-Îles

L’aluminerie de Sept-Îles a effectivement été victime d’une intrusion d’un tiers non autorisé dans certains systèmes de technologie. Des experts en cybersécurité s’affairent toujours à remettre sur pied l’ensemble des systèmes informatiques qui ont été affectés chez Alouette.

Plusieurs des outils informatiques sont à nouveau fonctionnels ou en voie de récupération. Les opérations sont sous contrôle et la production d’aluminium se poursuit de façon sécuritaire.

Le président et chef de la direction, Claude Gosselin, remercie tous les employés et partenaires qui soutiennent les activités d’opérations. « Nous sommes convaincus que la résilience de l’équipe, mainte fois démontrée, nous permettra de traverser cette situation avec succès », affirme monsieur Gosselin.

Les courriels et la téléphonie fixe ne sont toujours pas fonctionnels. Une enquête est en cours en lien avec cette situation. Aluminerie Alouette ne commentera pas davantage, ni la nature ni l’étendue de la cyberattaque.

L’aluminerie précise que ce type d’incident de sécurité touche malheureusement de plus en plus d’organisations. Malgré la qualité des infrastructures modernes qu’elle possède, Alouette n’y échappe pas.