Appel à la tolérance concernant la lente collecte des vidanges à Sept-Îles

Les bacs bruns, c'est pour 2024 à Sept-Îles.

La pro-maire Charlotte Audet a profité de la première séance publique 2024 du conseil municipal de Sept-Îles ce lundi soir pour lancer un appel à la tolérance concernant la cueillette des déchets. Le service fonctionne au ralenti depuis l’été dernier en raison de problèmes d’équipements et de recrutement de personnel. Les solutions s’en viennent d’ici le printemps pour reprendre la fréquence habituelle, assure madame Audet.

La ville est en transition avec son partenaire, le conseil des Innus de Uashat mak Maliotenam, vers une prise en charge de la collecte des ordures par l’entreprise Équipements Nordique. « Sept-Îles vit une période difficile, admet la pro-maire, mais ce n’est pas la catastrophe. Il n’y a pas de problème de santé publique ou de sécurité, mais beaucoup de désagrément », convient Madame Audet.

Entrevue avec Charlotte Audet, pro maire Ville de Sept-Îles

Elle n’est pas inquiète à plus long terme. L’entreprise privée qui prendra la relève d’ITUM en mars se prépare avec beaucoup de sérieux. Le Ville de Sept-Îles planifie avec Port-Cartier et ITUM le compostage et une collecte sélective dans trois bacs à partir de l’automne 2024.

Tolérance aussi en déneigement

La conseillère Charlotte Audet qui présidait la séance à l’Hôtel de Ville hier soir, a élargi son appel à la tolérance en vue de la tempête de neige de demain et concernant les services de loisirs. La météo n’a pas favorisé le ski et le patin en plein air pendant les Fêtes.

Tolérance et bienveillance devraient accompagne les citoyens de Sept-Îles tout au long de 2024, selon Charlotte Audet. Elle assure que les travaux publics de la Ville sont prêts pour la première tempête de l’hiver.