Après sa suspension, le maire Thibault revient déterminé à finir son mandat pour les bonnes priorités

Alain Thibault maire Port-Cartier (Photo Courtoisie)

De retour au bureau du maire de Port-Cartier depuis vendredi, Alain Thibault estime qu’il a payé sa sanction d’un mois et revient déterminé à finir son mandat pour mener à terme les dossiers importants pour la population. Le maire a eu droit à un accueil tiède avec quelques huées lors de l’ouverture de la saison de hockey senior AA à l’aréna de Port-Cartier samedi soir.

Alain Thibault précise qu’il a eu écho de rumeurs concernant son retour. Il prévient qu’il est en poste jusqu’en 2025 et veut travailler dans l’harmonie. Les chicanes politiques auraient dû se régler à l’élection de 2021 où il a été élu sans opposition, clame le maire Thibault.

Des huées et des appuis

Il affirme qu’il a reçu plusieurs appels téléphoniques de citoyens qui le soutiennent, pendant son mois de suspension de 30 jours pour des manquements au code de déontologie des municipalités. Il rappelle qu’il n’est pas rare que la Commission municipale du Québec sanctionne des élus pour divers manquements comme des formations obligatoires non suivies.

Alain Thibault estime que «ses petites erreurs» au niveau de la façon de procéder sont sans conséquences sur les dossiers importants de sa ville. La construction d’une nouvelle piscine, l’attractivité de Port-Cartier et le développement économique, figure en tête de ses priorités.

Lire aussi : Le maire Alain Thibault est suspendu pour 30 jours

Le maire a rencontré son suppléant Mario Guimond vendredi lors de sa première journée après la fin de la suspension imposée par le juge Thierry Usclat. Il n’avait pas le droit de participer à aucune réunion ou activités politiques tant comme maire de Port-Cartier que comme préfet de la MRC de Sept-Rivières jusqu’au 28 octobre.

Alain Thibault espère une collaboration de la direction générale à partir de ce matin pour se mettre à jour dans les dossiers municipaux.