Attention aux intoxications au monoxyde de carbone

Des appareils permettent de détecter le problème.

La Direction de la santé publique de la Côte-Nord rappelle les risques en hiver d’intoxication au monoxyde de carbone, un gaz toxique qu’on ne peut ni voir, ni sentir.

Ce gaz peut être produit par tout type de combustible, tant le bois que le pétrole. Il provient souvent d’un foyer ou d’un système de chauffage à domicile ou au chalet.

Une intoxication cause des maux de tête, nausées, étourdissements, fatigue… un peu comme une grippe ou une gastro. Les aînés et les enfants peuvent être plus vulnérables.

Le Centre intégré de santé Côte-Nord a publié hier une série de recommandations pour éviter une intoxication au monoxyde de carbone. Un entretien adéquat du système de chauffage principal ou d’appoint est bien sûr recommandé, comme éviter d’utiliser un BBQ ou un poêle à briquette à l’intérieur, ainsi que d’éviter de démarrer l’automobile, la motoneige ou de VTT dans un garage ou un abri fermé.

Pour lire toutes les recommandations du ISSS Côte-Nord pour éviter les intoxications, consulter le communiqué ici.