Au tour des corpos économiques de Port-Cartier et Sept-Îles de se réjouir de l’ajout du fer à la liste des minéraux stratégiques

Le fer de haute pureté transitant par Sept-Îles et Port-Cartier est maintenant inscrit à la liste des minéraux critiques et stratégiques. (Photo Jean St-Pierre Archives, Macotenerd.com)

La récente bonification de la liste des minéraux critiques et stratégiques (MCS) du Gouvernement du Québec avec l’ajout du fer de haute pureté et de l’aluminium, réjouit les corporations Développement Économique de Port-Cartier et Sept-Îles.

Le directeur général de Développement Économique Port-Cartier, Bernard Gauthier y voit un beau tremplin pour la Côte-Nord et ArcelorMittal qui projette une usine de flottaison pour améliorer les unités de fer. Il est optimiste pour les investissements à venir dans l’industrie du fer.

De son côté, DÉSI croit dans l’importance du minerai de fer à haute pureté dans la décarbonation de l’économie et dans ce contexte, Sept-Îles a une place de choix. Ce fer unique contribuera à la production d’acier vert, un matériel critique et indispensable à la transition énergétique. « La reconnaissance par Québec de l’importance du fer à haute pureté renforce le positionnement de nos entreprises comme incontournables pour le futur » affirme la présidente de Développement économique Sept-Îles Chantal Pitt.

Les deux corporations économiques dans Sept-Rivières apprécient le geste du gouvernement qui réaffirme sa volonté de mettre en place des orientations et des mesures favorables afin que notre région continue de se tailler une place de choix au niveau mondial en tant que producteur de fer de haute qualité en provenance de la Fosse du Labrador.

Lire aussi: Le fer de la fosse du Labrador joint la liste des minéraux critiques et stratégiques