Avec de la volonté on peut accélérer le prolongement de la route 138, croit Randy Jones

Le préfet Randy Jones a pris la parole après quatre ministres lors de la conférence de presse virtuelle jeudi.

L’annonce de la construction d’ici 2025 de 80 km de route à l’est de Kégaska réjouit au plus haut point le préfet Randy Jones. Celui qui a consacré une partie de sa vie à convaincre des députés et ministres du Québec et du Canada, souhaite qu’il n’y ait pas de trêve après 2025 pour la construction des derniers tronçons permettant de rouler jusqu’à Blanc-Sablon.

Randy Jones a participé à la conférence de presse en compagnie des ministres François Bonnardel, Jonatan Julien, Ian Lafrenière et Diane Labouthillier qui a confirmé des investissements de près de 700 M$ en Basse-Côte-Nord. Le préfet de la MRC croit que la route va ouvrir le chemin à d’autres projets économiques.

Entrevue: Randy Jones, préfet en Basse-Côte-Nord

Pour Randy Jones, un des aspects les plus positifs de la mise en chantier, c’est l’opportunité pour les jeunes de la Basse-Côte-Nord de faire carrière dans le domaine de la construction routière sans s’exiler.

Le conseil des Innus de Paku Shipu prévoit ouvrir un chantier-école dans les trois langues parlées en Basse-Côte pour permettre à des jeunes d’obtenir des cartes de compétences.