Bel effort du fédéral pour aider les pêcheurs, mais la députée Gill reste vigilante

La députée de la Côte-Nord Marilène Gill est plutôt satisfaite des mesures d’aide annoncées jeudi par le Premier ministre Justin Trudeau. Elle veut s’assurer que cette aide est réellement soutenante et n’oublie personne.

Marilène Gill est porte-parole du Bloc Québécois dans le domaine des Pêches. Elle a interpellé à plusieurs reprises le gouvernement fédéral pour rappeler les craintes de l’industrie face au coronavirus et l’effritement des marchés du crabe, de la crevette et du homard ce printemps.

Le gouvernement Trudeau a entendu le Bloc Québécois, mais l’aide arrive tard, selon la députée de Manicouagan. La subvention de 10 000$ aux pêcheurs sera insuffisante, pense-t-elle, en regard de la baisse de la demande pour les produits marins et du prix versé aux pêcheurs.

Marilène Gill qualifie de prometteuse la nouvelle Prestation aux pêcheurs. Pour l’instant, les mécanismes d’octroi et la durée de la mesure sont inconnus.

Marilène Gill, députée de Manicouagan et porte-parole du Bloc Québécois en matière de Pêches et Océans