Bilan 2021: deuxième meilleure année de l’histoire du Port de Sept-Îles depuis 1999

Le Port de Sept-Îles accessible 12 mois par année, se classe au 3e rang des ports canadiens en 2021. (Photo Courtoisie Port de Sept-Îles)

Avec des exportations de 32,1 millions de tonnes métriques manutentionnées en 2021, Sept-Îles a connu la deuxième meilleure année depuis la création de l’administration portuaire en 1999. Il s’agit d’une légère baisse de 3% comparativement à l’année précédente, puisque 2020 a été l’année record en 22 ans de la nouvelle entité.

Le Port de Sept-Îles se classe au 3e rang des ports canadiens en 2021. La croissance des activités portuaires depuis 5 ans est attribuable surtout à l’entrée en service de l’infrastructure de classe mondiale du quai multiusager à Pointe-Noire.

La nouvelle année s’annonce prometteuse avec l’annonce de la mise en opération au printemps de la Phase II à la mine du Lac Bloom par Champion Iron, pour l’ajout de sept millions de tonnes de fer transbordées par la SFP Pointe-Noire.

«Ces nouveaux volumes devraient permettre de franchir la marque des 40 M Tm en 2022, ce qui constituera un record historique et la possibilité d’atteindre le rang de 2e port au Canada», déclare avec enthousiasme le président-directeur général du Port de Sept-Îles, Pierre D. Gagnon.