Bilan de campagne électorale ITUM: Élie-Jacques Jourdain regarde l’avenir en s’inspirant du passé

Élie-Jacques Jourdain en débat comme candidat à la chefferie

L’ancien chef et ancien conseiller d’ITUM pendant 20 ans Élie-Jacques Jourdain ne vit pas dans le passé. «J’ai vieilli, mais c’est l’avenir que je regarde en me présentant à la chefferie d’Uashat mak Mani-utenam pour le prochain mandat», dit-il. Pour lui, le passé doit éclairer les décisions à venir.

Élie-Jacques Jourdain croit que les dirigeants gouvernent en vase clos. Le développement minier doit rapporter à toute la communauté, comme le développement hydroélectrique à l’époque où il a signé l’entente pour la centrale SM-III. Il veut rouvrir les ententes avec les compagnies minières après avoir consulté la population. L’ancien chef n’entreprendra aucune négociation avec les gouvernements ou l’industrie avant d’avoir écouté les jeunes Innus d’Uashat mak Mani-utenam.

Maliotenam est un produit d’appel de l’industrie touristique régionale, mais il n’y a aucun hôtel, aucun restaurant, aucun café, aucun musée, se désole Élie-Jacques Jourdain. Il promet de développer Maliotenam, déjà populaire pour son festival de musique et ses tournois de hockey entre autres.

Entrevue avec l’ancien chef et candidat à la chefferie Élie-Jacques Jourdain
Élie-Jacques Jourdain entouré de ses proposeur et secondeur pour l’élection du 18 juin