Bilan Météo | Une fin d’année exceptionnelle sur la Côte-Nord

L'anomalie de température s'observe sur l'ensemble de la province comme le montre cette observation d'Environnement Canada

Environnement et Changement climatique Canada a dévoilé hiver son bilan météorologique pour le mois de décembre 2022. Des anomalies importantes de températures ont été relevées au cours du mois sur la Côte-Nord, en plus d’une tempête historique à Noël.

L’automne 2022 a déjà été très doux au Québec et le mois de décembre suit la même tendance. Les températures moyennes mensuelles sont au-dessus des normales partout.

Sur la Côte-Nord, on parle d’une différence de température de l’ordre de 4,5 degrés. La température moyenne du mois de décembre a été de -6°C contre une normale habituellement située à -10,5°C pour la station météo de Sept-Îles.

Là où la différence est la plus notable, c’est à Schefferville. Environnement Canada indique que des anomalies positives de 16°C ont été observées au cours du mois, ce qui est exceptionnel. 

Du côté des précipitations, elles ont été abondantes sur la Côte-Nord. Environ 131mm ont été reçus dans la région alors que la normale se situe autour de 99mm.

Trois événements significatifs

Le mois a été particulièrement marqué par trois événements météos qui ont affecté la Côte-Nord. D’abord le 8 décembre, de la pluie hivernale abondante a été rapportée. Les accumulations les plus importantes ont été reçues à Mingan avec pas moins de 74mm. 

On se souviendra également d’un épisode de pluie verglaçante les 16 et 17 décembre. Ce système aura eu des répercussions sur notre transport électrique, nécessitant l’arrêt des centrales hydroélectriques de La Romaine en raison de glace accumulée sur les lignes à hautes tensions. 

Enfin, la tempête hivernale du 23 et 24 décembre est venue jouer les troubles fêtes. Des vents dépassant les 100km/h ont été accompagnés de nombreux débordements côtiers. « Les pires conditions ont été observées à Québec, sur la Côte-Nord et la Gaspésie » indique Environnement Canada dans son bilan. 

À quoi s’attendre pour débuter l’année

Environnement Canada remarque qu’à l’instar des derniers mois, janvier débute avec des températures au-dessus des normales mais surtout pour le sud de la province.

Un peu partout, les météorologues s’attendent à recevoir des précipitations souvent pendant le mois qui début, mais en petites quantités à la fois.