Budget 2024 Ville de Sept-Îles | hausse des dépenses de 8,5M$ et hausse de taxes de 6,9%

Plusieurs candidats souhaitent joindre l'équipe d'élus municipaux à l'Hôtel de Ville de Sept-Îles (Photo Jean St-Pierre, Macotenord.com)

Les Septiliens subiront une des plus importantes hausses de taxe municipale de la Côte-Nord en 2024 à 6,9%. Les élus de la Ville de Sept-Îles ont voté ce mardi soir un budget de 88,6 millions, avec des dépenses en croissance de 8,5M$. Un propriétaire d’une maison moyenne paiera 198$ de plus à la Ville de Sept-Îles. À Port-Cartier le budget 2024 prévoit des augmentations de taxe de 4,5% et à Baie-Comeau 5,3%.

Le nouveau contrat de collecte des matières résiduelles accordé à Équipements Nordique qui prendra la relève du conseil des Innus ITUM représente à lui seul près de 25 % de la hausse de dépense. La Ville consacre 2,9M% de plus qu’en 2023 en hygiène du milieu. Les dépenses liées à la dette augmentent de 6%.

Contexte difficile

Le maire Denis Miousse avoue que l’exercice budgétaire a été l’un des plus laborieux depuis qu’il est en politique municipale. « Aucun conseil municipal n’aime augmenter les taxes, et encore moins ces temps-ci, alors que les hausses nous arrivent de toute part. Nous avons fait des choix difficiles, mais responsables.»

Les élus ont élaboré les prévisions budgétaires avec deux grands objectifs en tête : préserver les services à la population et poursuivre une gestion rigoureuse des finances pour faire face aux défis à venir dans les prochaines années. En 2024, le budget de la Ville de Sept-Îles passe à 88,6 millions de dollars.

D’autres écarts importants s’observent dans les opérations de déneigement (+0,5 M$), ainsi que l’approvisionnement en eau potable et le traitement des eaux usées (+0,5 M$). Les salaires augmentent de 2,5%. La masse salariale représente 35 % du budget de fonctionnement.

Parmi les activités qui occupent une large part du budget municipal, on retrouve l’hygiène du milieu (matières résiduelles, eau potable, eaux usées) (19,9 M$), les loisirs et la culture (13,8 M$), le transport (voirie, déneigement, transport collectif) (11,6 M$) et la sécurité publique (sécurité incendie et Sûreté du Québec) (10,9 M$).

Maintenir des services de qualité

« D’importants efforts sont déployés, tant par le conseil que l’administration municipale, afin de maintenir des services de qualité pour les Septiliens, tout en minimisant l’impact financier pour les contribuables d’aujourd’hui, mais aussi pour ceux de demain. C’est à la fois notre responsabilité et notre défi. C’est ce qui nous amène à prendre parfois des décisions difficiles qui visent à maintenir une saine gestion des finances publiques pour les années à venir » commente le maire Denis Miousse.

Le conseil municipal a aussi adopté le programme triennal des dépenses en immobilisations ce mardi. L’outil de planification des investissements prévoit en 2024, le prolongement du réseau d’aqueduc vers Moisie et Maliotenam, la construction d’une station de traitement des eaux usées dans ce secteur, l’aménagement du nouveau « skatepark » au centre-ville, des investissements dans l’aire de jeux au parc du Vieux-Quai, ainsi que la construction d’installations sanitaires au parc des Générations.

Les documents du Budget 2024 peuvent être consultés en ligne dans la section Budget et situation financière du site Internet de la Ville de Sept-Îles.