C’est à Sept-Îles qu’il faut gagner le plus gros salaire pour bien vivre

C’est à Sept-Îles qu’une personne doit gagner le plus d’argent pour pouvoir vivre «dignement», selon un rapport de l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) publié jeudi.

Pour une personne seule, le revenu annuel «viable» est de 30 935$ à Sept-Îles. Pour une personne monoparentale avec un enfant à charge, il grimpe à 41 579$.  Pour une famille de deux adultes et deux enfants qui fréquentent un CPE, il faut un revenu de 62 180$ pour arriver à bien vivre.

Le revenu viable est un indicateur créé par l’IRIS en 2015. Il prend en compte les localités et le type de ménage pour estimer les ressources financières nécessaires pour vivre «dignement» et sortir de la pauvreté.   

L’étude prend en considération des éléments de base comme l’alimentation, le logement et le transport. Elle inclut aussi d’autres nécessités comme les services d’internet, de téléphone et de télévision ainsi qu’un fonds pour des vacances, par exemple.

La moyenne du revenu viable pour la province se situe à 26 721$. C’est à Trois-Rivières que le revenu requis est le moins élevé.