« C’est la passion des dirigeants de PME de la Côte-Nord qui leur permet de relever des défis complexes »

Le vice-président pour le Québec François Vincent et l’économiste en chef de la FCEI Simon Gaudreault ont rencontré une centaine de membres des Chambres de commerce à Sept-Îles et Baie-Comeau cette semaine. (Photo Facebook SCEI)

L’éloignement, le lien routier sans pont sur le Saguenay, la crise du logement et la pénurie de main-d’œuvre constituent des défis complexes pour les PME de la Côte-Nord, qui n’ont pas toujours les moyens des grands joueurs de l’économie régionale. C’est la remarquable passion des dirigeants de PME de la région qui leur permet d’avancer, vice-président pour le Québec de la Fédération canadienne des entreprises indépendantes François Vincent en tournée à Sept-Îles et Baie-Comeau.

Il était accompagné mardi de l’économiste en chef de la Fédération Simon Gaudreault, lors de discussions avec une centaine de dirigeants de PME de la région. M. Vincent dit avoir rencontré des chefs d’entreprises passionnés et impliqués dans le développement social et économique de leur région. Les gens d’affaires de la Côte-Nord leur ont parlé de transport, de logement, mais aussi de la relève entrepreneuriale et l’intégration des PME locales dans la réalisation des grands projets.

Pertes économiques

« Le cœur de l’économie de la Côte-Nord bat aussi avec les PME. Ce sont 94,2 % des établissements de la Côte-Nord ont moins de 50 employés », remarque François Vincent. Le manque de main-d’œuvre actuellement se traduit par des pertes économiques importantes sur la Côte-Nord et le secteur de la construction est le plus touché, calcule la FCEI.

Entrevue avec François Vincent vice-président pour le Québec de la Fédération canadienne des entreprises indépendantes


Les deux représentants de la FCEI ont rencontré des membres des Chambres de commerce de Sept-Îles, Uashat mak Maliotenam et Manicouagan. Le vice-président pour le Québec François Vincent constate que les PME de la Côte-Nord ont plus de difficulté à être incluses dans les grands projets et à obtenir l’achat local des grandes entreprises. Les PME souhaitent une diversification de l’économie régionale.

La FCEI invite le gouvernement du Québec à aider davantage les plus petits employeurs dans le contexte de pénurie. Il y a 45 % des entreprises sur la Côte-Nord qui ont moins de cinq employés.