C’est le temps de compter les saumons!

Depuis plusieurs années, les Innus remarquent que les saumons sont en déclin dans la rivière Moisie. Innu-takuaikan Uashat mak Mani-utenam, en collaboration avec Minerai de fer Québec et le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, entreprendra cet été un projet d’estimation de la population du saumon de la rivière Moisie.

Le projet consiste à évaluer la population de saumons adultes en montaison en effectuant la technique du marquage par la capture. Un autre volet du projet consiste à faire l’analyse de l’anatomie de certains saumons afin de différencier les sous-populations qui se reproduisent dans la rivière.

Selon André Michel, directeur du bureau de la protection des droits et du territoire d’ITUM, ce projet est important pour les Innus, car le saumon est pêché depuis des milliers d’années par la communauté d’Uashat mak Mani-utenam.

Entrevue avec André Michel, directeur du bureau de la protection des droits et du territoire d’ITUM.

Ce projet est la première étape, car ensuite, il faudra trouver les causes qui expliquent le déclin de l’espèce dans la rivière. Ce projet d’estimation de la population du saumon se fera au courant des trois prochaines années.