Champion Iron acquiert l’usine de bouletage de Pointe Noire à Sept-Îles

Conférence de presse de Champion Iron au Centre des congrès à Sept-Îles.

Champion acquiert l’usine de bouletage de Pointe Noire à Sept-Îles dans le but d’évaluer la possibilité de transformer les métaux en boulettes de minerai de fer à réduction directe.

Lors d’une conférence de presse ce matin au centre des congrès de Sept-Îles, le chef de la direction de Champion Iron, M. David Cataford, accompagné de Michael O’Keeffe, président exécutif du conseil et des ministres Pierre Fitzgibbon et Jonatan Julien, a dévoilé que la minière a signé un protocole d’entente avec un aciériste international pour évaluer la possibilité de produire des boulettes de fer à réduction directe.  

L’usine à Pointe Noire a été mise en service en 1965 avec une capacité annuelle de production nominale de 6 millions de tonnes de boulettes de minerai de fer, puis été mise en mode de surveillance et de maintien en 2013. Notons que Champion prévoit l’acquisition de l’usine de bouletage auprès de la Société Ferroviaire et Portuaire de Pointe-Noire S.E.C. (« SFPPN ») moyennant une contrepartie en espèce de 2.5 millions $ dès la satisfaction de certaines conditions préalables. 

Champion en est à l’étape de l’étude de faisabilité prévue en 2023, elle évaluera combien cela coûterait et comment le tout prendrait forme, par voie de communiqué, on note que l’usine « nécessitera d’importants investissements avant de pouvoir être remise en service, notamment des travaux structuraux, une remise en état et une amélioration de l’équipement existant, afin de maximiser la productivité et l’efficacité énergétique tout en minimisant son incidence sur l’environnement. »

La minière Champion s’est engagée, aux termes de la convention d’achat avec son partenaire international, de se conformer à divers engagements à l’égard de l’usine de bouletage, notamment « un engagement à concevoir et à exploiter le projet en utilisant exclusivement des sources d’énergie vertes, comme l’électricité, le gaz naturel, les biocarburants et l’énergie renouvelable comme sources d’énergie principales. »

Le chef de la direction de Champion, M. David Cataford, a déclaré : « L’acquisition de l’usine de bouletage représente une occasion stratégique pour notre Société de déployer davantage sa vision de contribuer à une chaîne d’approvisionnement plus verte pour l’industrie sidérurgique. L’appui local dont nous bénéficions, nos produits de minerai de fer de haute pureté, l’accès à des infrastructures de classe mondiale et notre bilan opérationnel nous ont permis d’attirer un important producteur d’acier international pour un projet susceptible de grande envergure au Québec. Ce projet et d’autres occasions de croissance interne visent à générer des retombées positives pour les collectivités locales et représentent un pas de plus vers la réalisation du plein potentiel de la région, y compris le traitement et la transformation de produits supplémentaires, alors que la demande mondiale pour des produits de minerai de fer de haute pureté ne cesse de croître ».