Champion Iron évalue des sites à Fermont et Sept-Îles pour une 2e usine

Champion Iron dispose d'un concentrateur à la mine du lac Bloom (Crédit photo: Champion Iron Limited)

La haute direction de Champion Iron envisage la construction d’une deuxième usine pour amener au maximum théorique la pureté du fer de la mine du lac Bloom. La future usine pourrait se retrouver près de la mine de fer et du concentrateur à Fermont ou à Pointe-Noire/Sept-Îles près du site de transbordement du minerai, précise le directeur des opérations David Cataford.

Champion vise à répondre aux besoins des mêmes clients qu’actuellement. Plusieurs aciéries à travers le monde sont en transition pour réduire les émissions gaz à effet de serre. Elles recherchent une pureté maximum soit près de 70% de concentré de fer.

La deuxième usine liée à la Phase II qui doublera la production au lac Bloom, permettrait de passer de 66 à plus de 69% de pureté en rebroyant le matériel par de nouvelles technologies pour séparer le fer de la silice.

Pour entrevue avec David Cataford Lire aussi : La baisse du prix du fer ne ralentit pas les investissements chez Champion Iron