Champion Iron prépare la Phase II à la mine du lac Bloom

Minerai de fer Québec réalise de solides résultats opérationnels au lac Bloom.

Champion Iron a dévoilé mercredi de solides résultats opérationnels au lac Bloom en 2019 et des revenus en hausse au troisième trimestre de l’année financière ce qui a permis d’investir dans la préparation de la Phase II.

Entre le 1er octobre et le 31 décembre, Champion a vendu 1 922 100 tonnes de concentré de minerai de fer à 106 $ US la tonne pour des revenus de  171M$, en hausse de 6,7%. En trois mois, la filiale Minerai de fer Québec en a profité pour investir 50,9M$ dans son complexe près de Fermont, principalement en lien avec le projet d’expansion de la phase II.

Le PDG de Champion Iron David Cataford remarque une demande croissante pour le minerai de qualité supérieure disponible au lac Bloom. Il veut profiter de la forte rentabilité des opérations actuelles pour améliorer certains processus et avancer vers la Phase II. L’entreprise est bien placée pour envisager la mise en œuvre de l’expansion bientôt, déclare David Cataford.

Au cours de la période de neuf mois terminée le 31 décembre 2019, Minerai de fer Québec a expédié sa production de Fermont, transbordée par la SFP Pointe-Noire à Sept-Îles, via 36 navires aux clients situés en Chine, en Europe, au Japon et au Moyen-Orient. L’exercice financier de Champion Iron prend fin le 31 mars 2020.