Charlotte Audet quittera la politique municipale semi-satisfaite

Charlotte Audet, conseillère municipale à la Ville de Sept-Îles. (Photo Courtoisie)

«C’est une belle expérience, c’est exigeant! J’aimerais tellement que plus de monde s’intéresse à la politique», déclare Charlotte Audet. En poste depuis bientôt 10 ans, la conseillère du district Jacques-Cartier a annoncé lundi soir qu’elle ne sera pas candidate lors de la prochaine élection municipale. Elle questionne la participation citoyenne au processus démocratique.

La conseillère Charlotte Audet évalue que le travail demande 15 à 20 heures par semaine. Il faut se lancer en politique pour les bonnes raisons, croit-elle.

Entrevue avec Charlotte Audet, conseillère Ville de Sept-Îles

La conseillère du district Jacques-Cartier constate une faible participation aux rencontres citoyennes de proximité organisées partout sur le territoire de la Ville. Elle remarque que ce sont toujours les mêmes personnes qui posent les mêmes questions aux séances publiques à l’Hôtel de Ville.

Charlotte Audet rêve d’une démocratie plus active sans la haine occasionnelle des réseaux sociaux.

La conseillère se dit disponible pour coacher les personnes intéressées à la politique municipale. Elle quittera au terme de son troisième mandat comme conseillère avec le sentiment d’accomplissement.

Charlotte Audet a été élue pour la première fois sur l’équipe du conseil en 2013, en même temps que Réjean Porlier à la mairie. (photo Courtoisie)

Entre autres réalisations, Charlotte Audet est fière des améliorations autour de l’école primaire, de la création du jardin communautaire pousse-pousse dans son quartier, du Parc des générations et des corridors scolaires initiés dans son secteur.

D’ici la fin de son mandat à l’automne 2025, la conseillère municipale entend appuyer d’autres petits et grands projets de la ville pour améliorer la qualité de vie à Sept-Îles.