Chef Mckenzie vise d’ici 4 ans la construction du premier Pavillon universitaire autochtone du Québec à Uashat

Mike Mckenzie, Chef de la communauté d'Uashat mak Mani-utenam

Fort de la signature cette semaine d’une entente-cadre avec l’Université Laval, le Chef d’Uashat mak Mani-utenam Mike Mckenzie rêve de la construction du premier Pavillon universitaire des Premières nations au Québec dans sa communauté d’ici 4 ans. Chef Mckenzie et l’équipe du secteur Éducation d’ITUM travaillent au chantier d’écoles par et pour les Innus depuis l’inauguration en 2017 d’un centre de formation des adultes à vocation régionale à Uashat.

On est rendu au niveau universitaire et on vise un pavillon en terre innue, a commenté hier le chef Mike Mckenzie en entrevue radio.

Entrevue avec le Chef d’Uashat mak Mani-utenam Mike Mckenzie

La communauté va aussi profiter de la nouvelle entente avec l’Université Laval pour documenter l’identité culturelle et la langue innue avec des spécialistes universitaires et des aînés autochtones.

Le chantier vers des services universitaires sur mesure pour les Premières nations inclus aussi un important volet sportif parrainé par le programme Rouge et Or, ainsi qu’un volet de formation des Innus dans le domaine de la santé, au futur Pavillon d’Uashat.