Commémoration des travailleurs décédés au travail devant le pénitencier de Port-Cartier

En cette Journée internationale de commémoration des travailleuses et des travailleurs décédés ou blessés au travail, des membres de la CSN Côte-Nord se sont rassemblés devant le pénitencier de Port-Cartier afin de souligner cette journée.

Une minute d’indignation a eu lieu, les syndiqués ont fait du bruit pour rappeler qu’il est urgent d’en faire plus pour améliorer la santé et la sécurité des travailleurs dans la région et partout au pays. Une minute de silence a ensuite eu lieu afin de commémorer ceux qui ont perdu la vie au travail.

Le président d’UCCO-SACC-CSN représentant les 11 pénitenciers du Québec, Frédérick Lebeau, était présent afin de rappeler que la prison de Port-Cartier était la première institution fédérale à avoir été touchée par une éclosion de COVID-19. En plus de mettre leur vie en danger tous les jours dans un milieu de travail dangereux, les employés sont tombés malade. Le président a profité de cet événement pour rappeler qu’il y a encore beaucoup de travail à faire pour améliorer la santé et la sécurité des employés dans les pénitenciers au Québec.

Guillaume Tremblay, président du Conseil central Côte-Nord – CSN, était aussi présent pour souligner que sur la Côte-Nord, deux employés ont perdu la vie au travail en 2021, deux de trop. Il invite les employeurs à en faire plus pour protéger leurs employés.

Entrevue avec le président d’UCCO-SACC-CSN représentant les 11 pénitenciers du Québec et Guillaume Tremblay, président du Conseil central Côte-Nord – CSN.