Contrôle policier | La SQ surveille la vitesse sur la route des baleines

Les policiers des postes de la Sûreté du Québec de Tadoussac à Havre-Saint-Pierre et ceux de la Sécurité publique d’Essipit réalisent des contrôles sur la route des baleines à partir d’aujourd’hui et ce jusqu’au 17 juin.

« Cette grande mobilisation s’inscrit dans le cadre de l’opération VITESSE. Nous avançons une série d’initiatives pour améliorer le bilan routier », précise l’agent d’information de la SQ, Nancy Fournier.

L’opération nationale en collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec vise à sensibiliser et conscientiser les conducteurs aux risques liés à la vitesse pour l’ensemble des usagers du réseau routier. L’achalandage réduit, en raison de la pandémie, a contribué à l’adoption de comportements à risque pour certains conducteurs.

Dans le cadre du déconfinement progressif, une augmentation importante de l’achalandage est à prévoir. Les différents types d’usagers, dont les cyclistes et les motocyclistes seront de retour. Il y a aussi présence accrue de travailleurs et de signaleurs aux abords des chantiers.

La vitesse est l’une des principales causes de collisions sur la route au Québec. Selon certaines études, une diminution de la vitesse moyenne de circulation de 5 km/h permettrait de réduire annuellement de 15 % le nombre de collisions.

Dans cette optique, le déploiement de l’opération Vitesse se fait sous le thème «Je ralentis. Je sauve des vies». L’angle choisi vise à responsabiliser les conducteurs et à leur rappeler qu’ils peuvent contribuer à l’amélioration du bilan routier en ralentissant.