De l’aide directe pour les sinistrés de Sept-Îles

L'incendie du 31 août a jeté une quarantaine de personnes à la rue.

Les sinistrés du 60 Père-Divet de Sept-Îles ont reçu leurs premiers chèques de Centraide Duplessis cette semaine. L’élan de générosité s’est poursuivi sur plusieurs jours, après l’incendie du 31 août.

Le maire Réjean Porlier souligne le dévouement du directeur général Patrick Gwilliam et des employés de la Ville, qui ont coordonnés les secours. Le Fonds spécial de Centraide Duplessis a permis de recueillir plus de 20 000$. Tout l’argent sera remis à la quarantaine de sinistrés.

Selon Patrick Gwilliam qui a rencontré tous les sinistrés, il reste du travail de réorganisation pour ces personnes qui apprécient l’aide de toute sorte et la solidarité exprimée depuis que le feu a ravagé l’édifice de 52 logements. Plusieurs organismes comme le CAB Le Virage et la Friperie Recyk & Frip contribuent à réinstaller les sinistrés.