De nouvelles installations sanitaires au Centre de plein air du Lac des Rapides

Le lac des Rapides, image provenant de Tourisme Côte-Nord/Tourisme Sept-Îles.

La Ville de Sept-Îles créera de nouvelles installations sanitaires au Centre de plein air du Lac des Rapides. Elle déboursera 1 050 000 $ afin de construire deux toilettes dans un bâtiment.

Le directeur général de la Ville de Sept-Îles, Patrick Gwilliam, explique qu’il faudra construire une canalisation du Lac des Rapides pour approvisionner les toilettes en eau. La création d’une fausse septique et d’un champ d’épuration sera également fait un peu plus en hauteur afin de filtrer les eaux usées selon les nouvelles normes du ministère de l’Environnement du Québec.

Si ces travaux n’étaient pas effectués sous peu, le Centre de plein air du Lac des Rapides aurait fermé ses portes, car les installations sanitaires actuelles ne respectent plus les nouvelles normes environnementales du ministère. Rappelons que les fosses septiques résidentielles et publiques sont actuellement en train d’être changées partout au Québec afin de faire respecter les nouvelles normes du gouvernement. Des travaux couteux, mais nécessaires selon le directeur général.

Monsieur Gwilliam explique que ces travaux faciliteront l’implantation de futurs bâtiments, car la canalisation, la fausse septique et le champ d’épuration seront désormais installés.

Les travaux d’une durée d’un mois débuteront l’automne prochain afin de ne pas commencer le tout en pleine saison estivale.