De retour à Québec, Bernard Rambo Gauthier critique les «merdias»

Bernard Gauthier lors d'une manifestation à Sept-Îles.

Bernard Gauthier a repris la route de Sept-Îles à Québec hier pour manifester pacifiquement pour réclamer la fin des mesures sanitaires de toutes sortes. Sur Facebook, il critique vivement TVA, Radio-Canada et les journaux qui tentent dit-il « de mettre le feu et de faire exprès pour que la marde pogne ».

Les journalistes sont frustrés parce que l’on refuse de leur parler en entrevue, affirme Bernard Gauthier. Il n’a pas apprécié les questions des médias cette semaine aux maires qui ont dû prendre position sur les manifestations et justifier leur travail de promotion des mesures sanitaires. «On n’a pas besoin des élus! Mais on va s’en rappeler aux prochaines élections que vous avez laissé des électeurs de côté.»

L’organisateur des manifestations pour la liberté affirme qu’il garde le cap pour un rassemblement en famille sans débordement. Les manifestants sont conviés vers 17h ce vendredi devant l’Assemblée nationale à Québec. Des convois s’ajouteront demain pour le moment fort de cette deuxième manifestation en deux semaines.

« SVP les médias, gardez-vous une gêne. Cessez de gratter dans le passé pour nous discréditer. Je me bats pour mon fils et mon petit-fils. On veut juste s’exprimer en respectant les règles », lance Bernard Gauthier dans une vidéo enregistrée sur la route 138, hier.

Le syndicaliste du local 791 de la FTQ Construction affirme que son plus grand souhait serait d’entendre le maire de Québec répéter comme lors de l’ouverture du Carnaval les commentaires positifs envers les organisateurs d’une manifestation pacifique.