Déçu de ne pas avoir été consulté, le chef Mike Mckenzie préférerait un aréna pouvant accueillir du Junior majeur

Mike Mckenzie, chef du conseil Innu Takuaikan Uashat mak Mani-utenam

Le chef des Innus de Uashat mak Mani-utenam aurait aimé être consulté bien avant, concernant le remplacement de l’aréna Conrad-Parent à Sept-Îles. Mike Mckenzie croit qu’il faut une vision à long terme des infrastructures sportives avec un aréna pouvant accueillir du hockey de la Ligue Junior Majeur.

Sept-Îles-Uashat pourrait viser par exemple une équipe Midget AAA, Junior AA ou Junior Majeur avec des gradins pour 3200 spectateurs, ce qui n’est pas prévu par le projet de 56,6M$ de la Ville, s’attriste le chef Mckenzie. Il croit que le succès du hockey Sénior AA, qui remplit l’aréna de la rue Jolliet à chaque programme depuis 1 an justifie un projet avec plus de sièges.

Reprise du dialogue

Mike Mckenzie admet que les contacts ont été limités entre ITUM et la Ville de Sept-Îles après la pandémie. Présent hier à la cérémonie d’assermentation de trois nouveaux élus à la Ville de Sept-Îles, dont Denis Miousse à la mairie, Mike Mckenzie a apprécié l’appel au dialogue.

Le chef des Innus de Uashat mak Mani-utenam souhaite discuter d’un projet conjoint avec la Ville de Sept-Îles d’un bâtiment pour Moisie et Maliotenam. Concernant le remplacement de l’aréna Conrad-Parent, Mike Mckenzie est ouvert à une contribution dans le cadre d’une entente globale.

Entrevue avec Mike Mckenzie, chef du conseil Innus Takuaikan Uashat mak Mani-utenam (ITUM)

Le chef constate une harmonie entre les acteurs du développement économique qui font grandir Sept-Îles, Uashat mak Mani-utenam. Il aimerait autant de concertation sur le plan politique.

Le maire Denis Miousse a parlé du début d’un temps nouveau dans la cohabitation avec Uashat mak Mani-utenam lorsqu’il a prêté serment dimanche à l’Hôtel de Ville de Sept-Îles.