Déluge il y a 25 ans : la Côte-Nord a été la région la plus impactée

Jusqu'à 70 millimètres de pluie prévue à Sept-Îles d'ici samedi matin et 60 à Baie-Comeau d'ici vendredi soir.

On parle souvent du déluge du Saguenay, mais c’est sur la Côte-Nord qu’il a causé les plus grands torts, avec cinq décès (sur huit au Québec) et une crevasse de 23 mètres sur la Route 138 isolant l’Est de la région pendant plusieurs jours.

Le 20 juillet 1996 à 5h du matin, la seule route d’accès à la Côte-Nord a cédé entre Baie-Trinité et Rivière Pentecôte après 50 heures de pluies diluviennes. Cinq personnes ont perdu la vie, dont quatre prisonnières de leurs voitures englouties dans l’immense trou sur la Route 138.

Celle-ci a été endommagée sur 30 km. La crise a engendré des sauvetages par hélicoptère, plusieurs évacuations de personnes isolées en forêt, des pannes d’électricité et des services de télécommunication…

Les gouvernements de Jean Chrétien et Lucien Bouchard ont mis en place des mesures d’urgence, impliquant l’intervention de l’Armée canadienne. La Sécurité civile a organisé les transports des marchandises essentielles en collaboration avec la Société des Traversiers et le Port de Sept-Îles.

Le transport routier a repris seulement le 26 juillet entre Port-Cartier et Baie-Comeau sur une route comprenant plusieurs voies de détournement temporaire.