Dépendance | Le Rond-Point de Sept-Îles accueille et accompagne jeunes, aînés, pauvres, riches…

Le Centre d’intervention le Rond-Point de Sept-Îles (Photo Jean St-Pierre, Macotenord.com)

On pense à tort que les problèmes de dépendance se limitent à l’alcool et aux drogues ou touchent surtout les personnes à faible revenu ou en situation d’itinérance. Fondé en 1979, le Centre d’intervention le Rond-Point accueille et accompagne une clientèle variée qui a changé au fil des ans.

Il profite de la semaine de sensibilisation à la dépendance pour inviter les gens à redécouvrir ses activités et ses locaux de la rue Tortellier. La codirectrice du Rond-Point Marie-Ève Normand rappelle que la dépendance prend diverses formes. En plus des substances psychoactives, on retrouve des dépendances comportementales comme la pornographie, les jeux de hasard ou même l’entraînement sportif.

Entrevue avec Marie-Ève Normand, codirectrice du Centre d’intervention le Rond-Point

Le Rond-Point accompagne de diverses façons les gens afin d’arrêter ou réduire la consommation. Dans l’équipe du Centre d’intervention de la rue Tortellier, on retrouve deux travailleurs de rue qui se déplacent dans les bars, les milieux de vie et les lieux de rencontre.

Le Rond-Point a ajouté en 2018 à la suite d’une fusion des services dans les volets de santé sexuelle. Les familles et proches des personnes vivant des dépendances peuvent aussi trouver du support et de l’accompagnement au sein de l’organisme.