Des dirigeables hybrides basés à Schefferville pourraient transporter du minerai

La jeune entreprise Métaux Torngat prévoit transporter du minerai de Strange lake à Schefferville en dirigeable hybride pour son projet minier d’environ 600M$, prévoyant du transbordement à Sept-Îles et une usine à Bécancour.

Torngat a dévoilé son projet à Montréal en décembre. Elle veut exploiter des terres rares à 250 km au nord de Schefferville dès 2023. La nouvelle entreprise canadienne mise sur la technologie de Lockheed Martin pour éviter les coûts de construction d’une route ou d’un chemin de fer jusqu’à Strange lake au Nunavik. La VP Marketing de Métaux Torngat Christine Burow explique.

Christine Burow, VP Marketing Métaux Torngat Ltée

Lire aussi: Projet de terres rares pour Schefferville

La VP Marketing de Métaux Torngat Christine Burow ne ferme pas la porte à une réévaluation de la décision stratégique d’implanter l’usine de transformation à Bécancour plutôt que Sept-Îles, où le minerai arrivera par train en provenance de Schefferville.

Torngat recherche le financement auprès des clients potentiels des 15 métaux qui seront extraits des terres rares recherchées dans les nouvelles technologies.

Vidéo d’un dirigeable hybride de Lockheed Martin

Entrevue intégrale avec la VP Marketing de Métaux Torngat Christine Burow