Des employés de l’état en ont assez de se faire niaiser concernant la prime de 8% en Côte-Nord

La CSN Côte-Nord dénonce l'attitude du gouvernement Legault face à certains travailleurs encore sans contrat de travail.

Le personnel de soutien de l’aide juridique sur la Côte-Nord estime qu’il se fait niaiser dans la négociation du secteur public. Le syndicat affilié à la CSN veut étendre l’accès à la prime d’éloignement de 8% qui s’applique à Port-Cartier, Sept-Îles et plus à l’est, mais pas à Forestville et Baie-Comeau.

Elle a été élargie en 2012 aux avocats basés à Baie-Comeau, mais pas aux autres employés. «C’est insultant et dénigrant alors que dans un même bureau de la même ville deux collègues ne bénéficient pas du même traitement», conclut la présidente du syndicat pour la Côte-Nord. Émilie Nadeau qui calcule que ses membres «s’appauvrissent alors que le coût de la vie continue d’augmenter.»

Des ententes ont été conclues avec la plupart des employés de l’état, mais ceux de l’aide juridique attendent encore. Le syndicat représentant les employés de bureau de l’aide juridique juge l’attitude du gouvernement choquante.