Des groupes communautaires de la Côte-Nord publient le dossier noir Logement Pauvreté

Michel Savard, coordonnateur Table des groupes populaires de la Côte-Nord. (Photo Facebook)

La Table des groupes populaires de la Côte-Nord lance le dossier noir Logement pauvreté. Elle décrit une pénurie sans précédent, qui touche directement plusieurs familles de la région. La Table dénonce le peu de vision des gouvernements pour rendre disponible de l’habitation abordable.

Accompagnant la Table et l’organisme Cité des Bâtisseurs, le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a décrit une la détérioration de la situation du logement sur la Côte-Nord. Par exemple à Sept-Îles, près d’une famille sur trois dépense plus de 30% de son revenu pour se loger. Quelque 435 ménages y consacrent plus de 50%.

La rareté des loyers entraîne une hausse des mensualités plus importante que l’inflation en général. À l’échelle régionale, le revenu médian des locataires dans cette situation n’est que de 21 800 $ par année.

Pression sur les familles

Pour le coordonnateur de la Table régionale des groupes populaires, Michel Savard la pression est sur les familles à faibles revenus. Des organismes communautaires se regroupent pour former un comité de défense des droits des locataires. La Côte-Nord est la seule région du Québec qui ne dispose pas de service d’accompagnement pour solutionner des problèmes liés au coût ou aux conditions de logement.

Entrevue avec Michel Savard, Table des groupes populaires de la Côte-Nord

Le dernier rapport de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) sur le marché locatif confirme que le taux d’inoccupation des logements locatifs sur la Côte-Nord est très en deçà du seuil d’équilibre. Il a atteint son niveau le plus bas en 10 ans à 1,3% et 0,5% à Baie-Comeau.

Actuellement les personnes seules et les aînés sont les plus affectés par la crise du logement. Le gouvernement du Québec a créé trop peu d’initiatives en habitation abordable trop tard, selon les groupes populaires de la Côte-Nord.