Des records pour la chasse à l’orignal en 2019 sur la Côte-Nord

C'est 13,2 % des chasseurs de la zone au nord de Port-Cartier/Sept-Îles qui ont connu du succès. Les autres ont profité des beautés de l'automne.(Photo: Facebook Zec Matimek

Avec un nombre de chasseurs records en Haute-Côte-Nord et Baie-Comeau (zone 18), on enregistre un record de 1425 orignaux abattus. Sur le territoire s’étendant de Port-Cartier à Blanc-Sablon (zone 19) les 706 orignaux récoltés représentent une hausse de 14,9% sur 2018.

Le succès de chasse est en croissance partout sur la Côte-Nord dans les statistiques publiées ce vendredi matin par le ministère Forêts, Faune et Parcs. Par contre, dans la région de Sept-Îles et la Basse-Côte-Nord, on enregistre la plus faible vente de permis de chasse au gros gibier depuis 2009, avec 5348 chasseurs. Le succès de chasse de 13,2% est demeuré inférieur à la moyenne dans la zone 19.

Entre Tadoussac et Baie-Trinité, le succès de 17,7% pour 8031 chasseurs d’orignaux est un des plus élevés au Québec. La chasse à l’ours est aussi en augmentation sur la Côte-Nord, avec 222 bêtes traquées avec succès dans la zone 18 et 43 dans la zone 19.

Au Québec, le succès de la chasse au gros gibier à 15% est stable. Quelque 173 000 chasseurs ont récolté 26 000 orignaux à l’automne 2019.