Des salaires en hausse en proportion de l’inflation étaient la priorité dans la négo des débardeurs Métallos

Plusieurs entreprises utilisent le pool des débardeurs Métallos pour leurs opérations au Port de Sept-Îles.

L’inflation liée aux nouveaux prix de l’essence, la pénurie de main-d’œuvre et la crise du logement rendent les entreprises opérant sur la Côte-Nord plus à l’écoute des demandes syndicales. Le représentant des Métallos Marc Tremblay l’a bien senti dans les discussions avec les employeurs qui utilisent le pool des 85 débardeurs au Port de Sept-Îles.

Les débardeurs Métallos ont ratifié lundi en assemblée générale quatre conventions collectives avec des  amarreurs actifs au port, dont le principal employeur du groupe de travailleurs. 

Lire aussi : Un bon contrat pour les débardeurs Métallos de Sept-Îles

Les débardeurs gagnent des salaires convenables, mais le maintien du pouvoir d’achat devant l’inflation galopante est la priorité de tout le milieu syndical sur la Côte-Nord. Les hausses salariales de 3% et le temps supplémentaire sont nécessaires selon le représentant syndical, Marc Tremblay. Les Métallos débardeurs sont maintenant satisfaits de leur sort, constate-t-il.

Entrevue avec: Marc Tremblay, représentant syndicat des Métallos de la Côte-Nord