Des transporteurs aériens intéressés à remplacer Air Canada sur la Côte-Nord

Fondé à Terre-Neuve/Labrador il y a 40 ans, PAL Airlines envisage d'augmenter ses vols sur à la suite du retrait d'Air Canada (crédit-photo-TomPodolec-Aviation)

Des compagnies aériennes déjà présentes sur la Côte-Nord comme PAL Airlines et Pascan Aviation surveillent les opportunités depuis qu’Air Canada a fermé ses services à Baie-Comeau et réduit des vols à Sept-Îles.

Le transporteur des Maritimes PAL Airlines s’engage d’abord à maintenir sa présence sur la Côte-Nord et au Québec, malgré l’incertitude que crée la COVID-19 sur le marché de l’aviation. L’entreprise surveille l’évolution de la situation en espérant augmenter ses services. PAL dessert Blanc-Sablon, Natashquan, Wabush et Sept-Îles.

Au moins trois autres transporteurs souhaitent faire partie de la solution au départ d’Air Canada. Pascan Aviation est présent à Sept-Îles. Air Liaison effectue des vols régionaux à Baie-Comeau, Sept-Îles, Anticosti et en Basse-Côte-Nord avec des contrats pour le réseau de la santé et Postes Canada. Air Creebec manifeste de l’intérêt pour augmenter sa desserte entre Montréal et l’Abitibi et surveillent les opportunités dans d’autres régions.

La présidente de la Fédération des municipalités du Québec qui regroupe les MRC de la Côte-Nord, a rencontré hier le ministre québécois des Transports concernant l’abandon des régions par Air Canada. Le gouvernement est conscient de l’impact du retrait d’Air Canada et consulte les leaders régionaux.