Destination Sept-Îles Nakauinanu accueille dès avril un bateau de croisière tout neuf

Annulation de la croisière de lundi, Destination Sept-Îles Nakauinanu se prépare pour 2 navires en deux jours, dont le retour du Queen Mary 2 début octobre.

Les croisières internationales seront de retour au Port de Sept-Îles après deux ans d’interruption, plusieurs mois d’interrogation et des ajustements sur les procédures d’accueil. La reprise s’effectue de belle façon avec le navire tout neuf, Octantis de la compagnie Viking Expédition. Il réalisera sa toute première croisière avec escale à Sept-Îles le dimanche 24 avril.

Au total, ce sont neuf navires qui accosteront au quai des croisières en 2022. Sept-Îles accueillera, entre autres, le Caribbean de Princess avec ses 4277 passagers et membres d’équipage. Le Queen Mary 2 est lui aussi attendu le 3 octobre.

Le bateau battant pavillon norvégien Viking Octantis lui s’arrêtera aux Îles-de-la-Madeleine, puis à Sept-Îles avec ses 378 passagers et 256 membres d’équipage. «C’est un très beau navire, dont la construction s’est terminée pendant la pandémie et qui est destiné à des croisiéristes avides d’aventure et d’expédition» explique la cheffe d’escale de Destination Sept-Îles Nakauinanu, Suzanne Cassista.

Les touristes qui adhèrent à ce type de croisière savent très bien le climat qui les attend. Ils savent aussi que la visite de Sept-Îles peut se faire dans la neige. L’accueil du navire a été pensé en conséquence et les installations du Port de Sept-Îles vont aussi s’adapter pour l’accueil d’un navire aussi tôt dans la saison. Ce sera le premier  navire à accoster à Sept-Îles depuis le début de la pandémie. Tout est mis en place pour la sécurité de chacun. « Tous les croisiéristes doivent être complètement vaccinés.

Le navire Viking Octantis est même équipé d’un laboratoire qui permet de tester tous les croisiéristes chaque jour », explique Suzanne Cassista. Destination Sept-Îles Nakauinanu et ses partenaires doivent répondre à des normes sanitaires très strictes.