Deuxième visite du chef péquiste PSPP dans Duplessis, un bel encouragement pour Marilou Vanier

Marilou Vanier et Paul St-Pierre-Plamondon à Sept-Îles le 19 septembre 2022.

Les chefs des partis politiques visitent en général les comtés qu’ils ont des chances de gagner en fin de campagne. Celui du Parti Québécois, Paul St-Pierre Plamondon, revient à Sept-Îles dimanche à la veille du vote, ce qui est apprécié de la candidate Marilou Vanier. Elle constate sur le terrain la popularité grandissante de son chef et un retour de la souveraineté dans les préoccupations des électeurs.

Marilou Vanier a choisi de s’attaquer à la crise du logement pour son dernier thème de campagne. Elle propose des solutions adaptées aux réalités différentes des MRC du comté.

«Le Québec a besoin d’une opposition forte et le PQ est la meilleure option», affirme la candidate dans Duplessis. Elle souhaite défendre les gens de la Côte-Nord en toute liberté et non pour plaire au chef PSPP.

Marilou Vanier veut faire de la politique autrement et se perçoit comme une agente de changement après le règne de Lorraine Richard comme députée pendant près de 20 ans. Les dossiers de transports, dont la construction d’un pont sur le Saguenay, seront ses priorités si elle est élue lundi.

Entrevue avec la candidate du Parti Québécois dans Duplessis Marilou Vanier