Développement Économique Sept-Îles soutient Imperial Mining pour un projet d’usine de scandium-aluminium

La société minière a financé en 2019 des études sur le gisement «Crater Lake» au nord de Schefferville. (photo Imperial Mining)

Le groupe Imperial Mining a conclu une entente avec la corporation Développement Économique pour l’établissement à Sept-Îles d’une usine d’alliages de terres rares et de scandium-aluminium. Le minerai proviendrait du gisement «Crater Lake» au nord de Schefferville.

Développement Économique Sept-Îles agit comme facilitateur auprès des partenaires du milieu, se réjouit le président et chef de la direction de l’Imperial Mining Peter Cashin dans un communiqué du 29 décembre. DÉSI s’engage à intégrer le projet d’usine de transformation dans la zone industrialo-portuaire et à coordonner les démarches auprès de la Ville de Sept-Îles, du gouvernement du Québec et la Société du Plan Nord.

La corporation économique de la Ville est responsable des liens avec les Innus de Uashat Mak Mani-Utenam, de Matimekush/Lac John et avec la Nation naskapie, ainsi que de l’acceptabilité sociale du projet. Le directeur général de DÉSI, Paul Lavoie, juge que l’initiative d’Imperial Mining s’inscrit bien dans la vision à long terme de la région de passer d’une transformation primaire à des opportunités à valeur ajoutée.

Le promoteur est une société canadienne d’exploration et de développement minier axée sur l’avancement des métaux technologiques. L’évaluation économique préliminaire du projet Crater lake publiée en juin dernier estime l’investissement nécessaire à 870 millions pour une mine et une usine en opération pendant 25 ans.