Discussion citoyenne concernant un stationnement privé au parc des Pionniers à Baie-Comeau

Quelques personnes se sont réunies pour une discussion citoyenne au parc des Pionniers de Baie-Comeau samedi matin. (Photo Courtoisie)

Une vingtaine de citoyens se sont réunis au parc des Pionniers ce samedi 6 janvier pour réfléchir concernant l’espace cédé par la Ville de Baie-Comeau à l’Hôtel Le Manoir, pour la construction d’un stationnement. Inquiet devant ce projet, le comité Parc Transition Manicouagan a vu le jour au lendemain de l’adoption d’une résolution du conseil municipal.

Dans une lettre ouverte à la ville, la porte-parole Émilie Schwartz admet que le projet économique séduit plusieurs Baie-Comeau, mais déplore qu’aucune consultation de la population n’a eu lieu et aucune information n’a été transmise, ni par la ville ni par le promoteur.

Sécurité et esthétique

Selon le comité, plusieurs citoyens s’inquiètent aussi de l’aspect esthétique de ce futur stationnement, de la fluidité ou encore de la sécurité à ses abords. Certains se questionnent sur les alternatives possibles ou sur le processus de décision.

La citoyenne bénévole du comité Parc, de Transition Manicouagan Émilie Schwartz, explique que l’heure n’est pas au blâme. « Nous lançons un message à la Ville et aux promoteurs de ce projet et des prochains à venir: discutons! Nous appelons au partage de plus d’informations et surtout, à recourir à l’intelligence collective de la communauté », écrit-elle.

Le groupe citoyen Transition Manicouagan, né au lendemain de la séance publique municipale du 11 décembre, rappelle que la Ville a voté une résolution permettant à l’Hôtel d’aménager un stationnement sur une superficie de 1123m² dans le parc des Pionniers. Le stationnement prévu sera surélevé et s’étendra le long de la piste cyclable, jusqu’au porte-voix, qui devra être déplacé.

Créer un espace dialogue

Deux conseillères ont demandé le vote et manifesté leur opposition. Selon les conseillères opposées à la résolution, des solutions alternatives ont été proposées, mais n’ont pas été retenues. Le maire Michel Desbiens affirme que, lors des négociations, la ville a réduit au strict minimum l’empreinte du projet sur le parc des Pionniers. C’est pourquoi, quelques citoyens ont jugé pertinent de créer un espace de discussion.

La conseillère municipale du quartier, Lysandre St-Pierre, était présente samedi matin au parc des Pionniers à la rencontre de dialogue sur le projet. Le comité de citoyens a placé des panneaux au parc pour informer la population du projet et susciter le débat. Un formulaire-témoignage, disponible sur les réseaux sociaux, sera transmis à la mairie et au promoteur.

Les bénévoles de Transition Manicouagan ont rencontré le Maire en décembre et lancé l’invitation au promoteur. «Nous souhaitons du développement économique en concertation avec la population, dans le respect des enjeux socio-environnementaux et des principes du développement durable», conclut dans un message s’adressant tant à la ville, qu’aux promoteurs, conclut la porte-parole dans son message à la ville et aux promoteurs.