Dr Stéphane Trépanier explique ses craintes face à une deuxième vague

Le CISSS Côte-Nord s’attend à devoir gérer quelques cas de COVID-19 après la levée des contrôles routiers près de Tadoussac. Ce n’est pas ce qui inquiète le médecin spécialiste de la Santé publique régionale Stéphane Trépanier. La deuxième vague qui guette la Côte-Nord serait plutôt une forte augmentation des tests positifs pendant l’été.

La COVID-19 est encore méconnue. Nous ne savons pas combien de temps dure l’immunité pour les gens qui ont déjà contracté le virus. Les risques d’une deuxième vague sont réels et les comportements responsables comme le port du masque primordiaux, selon le Dr Stéphane Trépanier.

Malgré la levée des contrôles routiers, le Dr Trépanier recommande de limiter les déplacements à l’essentiel surtout vers Montréal, l’épicentre de la contagion au Québec. La Santé publique Côte-Nord doit encore limiter les tests de dépistage aux gens qui ont des symptômes. Le CISSS Côte-Nord confirmera en point de presse mercredi la levée des contrôles routiers près de Tadoussac le 31 mai.

Dr Stéphane Trépanier, médecin spécialiste en Santé publique