Eau impropre au Lac des Rapides : de nouveaux échantillons ont été prélevés hier

Photo d'illustration

Les résultats des nouveaux prélèvements sont attendus de la part du ministère de l’Environnement demain soir ou jeudi pour savoir si la plage du centre de plein air peut rouvrir au public.

Un prélèvement effectué le 12 juillet avait mis en lumière une contamination bactériologique dans les eaux de baignade entraînant la fermeture de la plage en fin de semaine.

Le directeur des travaux publics de la municipalité, Michel Tardif, est toujours surpris du résultat et espère une bonne nouvelle « pendant des années, on a toujours obtenu la côte A… Passer de A à D est difficilement explicable ». L’explication la plus plausible à ce stade est une erreur dans le premier prélèvement : « c’est l’hypothèse qu’on a envie de croire, c’était déjà arrivé à la Ville il y a quelques années ».

Si les analyses sont toujours mauvaises, la Ville promet de « se poser la question d’un potentiel accident environnemental ». La partie du Lac où se situe la source qui alimente la ville en eau potable n’a quant à elle pas démontré de contamination quelconque rassure la municipalité.