En campagne d’adhésion, la Coop TREQ prendra son envol en mai

Coop TREQ pourrait prendre son envol rapidement si le plan de relance en transport aérien lui laisse une porte ouverte.

La Coopérative de transport régional du Québec (TREQ) a lancé hier sa campagne d’adhésion. Elle planifie ses premiers vols aller-retour Sept-Îles-Montréal pour 370$ à partir du 1er mai, avec des appareils Bombardier Q-400 de 74 passagers.

Le président du conseil et le directeur général de TREQ, Éric Larouche et Serge Larivière, ont officiellement mis en vente hier les premières cartes de membre au coût de 10 $, qui garantiront des prix abordables aux voyageurs, comme Montréal-Baie-Comeau ou Montréal-Rouyn à 276$, ou des aller-retour Saguenay-Montréal à 199$.

L’homme d’affaires de Saguenay Éric Larouche, explique que le temps est venu de se doter d’un bon outil pour le développement économique des régions. Le projet coopératif se base sur un modèle ontarien qui permet de relier des villes comme Timmins et Toronto pour moins de 300$.

Plusieurs élus comme les maires de Baie-Comeau, Port-Cartier et Sept-Îles soutiennent déjà le projet de Coop Treq. Une adhésion massive envoie un message fort aux décideurs : le Québec mérite un transport régional à la hauteur des attentes des voyageurs québécois», clame le président Éric Larouche.