Encore 2 jours d’entrainement des FAC à Havre-Saint-Pierre

Les réservistes du Groupe-compagnie d’intervention Arctique effectuent une descente en rappel d’un Griffon CH-146 du 430 ETAH. Image Facebook du 35e Groupe-brigade du Canada.

Les Forces armée canadiennes seront en entrainement encore 2 jours à Havre-Saint-Pierre. L’exercice nommé « Guerrier nordique 2022 » est d’entrainer les militaires à mener des opérations de recherche et sauvetage en soutien aux autorités civiles locales et développer l’efficacité des militaires à conduire des opérations dans des conditions hivernales rigoureuses en climat subarctique.

Pas d’exercices de tirs ni de chars, mais plutôt des opérations en motoneige, des installations de bivouacs (campement temporaire et léger) dans un climat extrême, le tout avec un support aérien (hélicoptère), explique le Capitaine Stéphane Déry. Cet exercice n’a rien à voir avec la guerre qui faire rage en Ukraine, rappelle-t-il.

Entrevue avec le Capitaine Stéphane Déry des Forces armées canadiennes.

La région de la Côte-Nord a été choisie pour son allure subarctique, notamment sur les plaines et dans la forêt au nord de Havre-Saint-Pierre, une région idéale pour préparer les troupes à des missions dans le grand nord canadien.