Enfin du bon temps pour la motoneige sur la Côte-Nord

Les clubs de motoneigistes de la Côte-Nord travaillent fort vers l’ouverture de tous les tronçons du sentier. (Photo Facebook)

À l’approche d’une deuxième tempête de neige sur Sept-Îles et Port-Cartier, les amateurs de motoneiges peuvent espérer bientôt un accès à tous les sentiers. Le président du club des motoneigistes Ook-Pik Michel Thibault prévoit l’ouverture de la Manicouagan à Moisie d’ici 10 jours, mais pour se rendre plus à l’est, il faudra attendre.

À part les désagréments du déneigement, la tempête de 36 cm de neige a de quoi réjouir les amateurs de plein air d’hiver après un Noël vert. «On a braillé pour l’avoir, maintenant il faut travailler».

Michel Thibault précise que le chantier le long du lac Daigle reste à améliorer, mais les motoneiges pourront circuler du barrage SM-2 à Moisie d’ici dimanche. C’est le trajet jusqu’à la rivière Boulot qui sera plus long à ouvrir.

Prochaine bordée

Les trop forts vents de mercredi compliquent le travail des équipes d’entretien. Mais le fond du sentier est solide et les glaces sont sécuritaires, remarque le président du club des motoneigistes. Le gros du boulot va se faire après la prochaine bordée annoncée par Environnement Canada pour le week-end prochain.

Entrevue avec Michel Thibault, président du club des motoneigistes Ook-Pik de Sept-Îles

Les autres clubs de la Côte-Nord, dont le club Odanak de Port-Cartier, progressent aussi vers l’ouverture du sentier de motoneige trans-Québec. Celui de Baie-Comeau effectue le travail jusqu’à Franquelin ce jeudi. Les clubs de Longue-Pointe-de-Mingan et de Havre-Saint-Pierre prennent la relève à l’est de Sept-Îles.