Feux de forêts l Peu de dégâts cet été sur la Côte-Nord

La cause humaine est la principale responsable des feux de forêt au Québec. (crédit photo : Pixabay)

Le mois d’août est venu confirmer la tendance estivale. La superficie de forêts affectée par des feux a été bien moindre par rapport à la moyenne sur les 10 dernières années.

Même si les pompiers ont eu à combattre 18 incendies pendant le mois d’août sur la Côte-Nord, seul 1 hectare est parti en fumée dans la région selon les données de la SOPFEU, c’est 7 fois moins que la moyenne des 10 dernières années. 

La fréquence des précipitations explique principalement le phénomène. Il n’a pas forcément beaucoup plu mais il y a eu des épisodes réguliers, bien répartis sur l’ensemble du mois ce qui a permis d’éviter l’assèchement de la végétation. 

Sur les 3 derniers mois, À peine plus d’un hectare a été détruit sur la Côte-Nord. Un bilan bien meilleur qu’en 2021 où 749,7 hectares étaient partis en fumée dans la région entre juin et août. 

L’été n’est pas fini

La SOPFEU rappelle que la saison des feux de forêt n’est pas terminée. La période de la chasse qui va débuter et celle de la fermeture des chalets fait demeurer les risques de feux à l’origine humaine. 

Étant épargnée par les feux de forêts cet été, la province a pu aller aider ses voisins, aux prises avec de plus importants feux. Après des soutiens à la province de Terre-Neuve-et-Labrador pendant le mois, 20 pompiers sont partis apporter leur soutien dans l’état de New York, où les américains combattent les flammes dans le parc d’État de Minnewaska. 4 pompiers Nord-Côtiers font partie de cette délégation.