Grande déception chez les sportifs à la rentrée scolaire hier

À l'école privée de Sept-Îles, il a fallu revoir la planification une fois de plus après l'annonce du ministre Roberge hier.

La déception est grande chez les jeunes sportifs du Québec et les nombreux entraîneurs du Réseau du Sport Étudiant. Le gouvernement du Québec a annoncé hier qu’il n’autorisait pas la reprise des ligues sportives et des camps d’entraînement dans les écoles secondaires.

Les programmes de sport-étude sont mis sur la glace pour le premier mois de l’année scolaire. Le RSÉQ garde espoir. Pour l’instant la saison n’est pas annulée. Le dialogue se poursuit avec le gouvernement du Québec.

Le directeur de l’école secondaire privée IESI de Sept-Îles Mathieu Brien a revu pour la septième fois en une semaine la planification des concentrations des Secondaires 4 et 5. Les classes-bulles fonctionneront comme prévu pour les Secondaires 1, 2 et 3.

L’école qui a pour slogan «Ta passion, ton art, Ta passion, ton sport» est contrainte de mettre la priorité sur la santé des jeunes et la réussite académique, explique le directeur de l’IESI. Les étudiants des concentrations Multimédias et Volleyball par exemple devront mettre de côté leur passion pour le premier mois du calendrier scolaire.