Grands chantiers à venir à Sept-Îles: mais où logera-t-on les travailleurs?

L’hébergement des travailleurs en fly-in/fly-out à Sept-Îles est déjà un sérieux problème. L’ajout de grands chantiers à l’hôpital et à l’aréna entre autres, préoccupe grandement le directeur général de la Ville Patrick Gwilliam.

Plusieurs organismes sont mobilisés dans la recherche de solutions. 2024 s’annonce une année de grands travaux, qui nécessitera la présence à Sept-Îles de plusieurs travailleurs de la construction. La pénurie de logement ne se règlera pas par magie, s’inquiète le directeur Patrick Gwilliam.

Extrait Patrick Gwilliam

Déjà des roulottes de chantiers sont projetées à Pointe-Noire pour héberger 250 travailleurs pendant 6 mois. Parmi les autres solutions, les terrains derrière la rue Holliday qui font l’objet d’un projet domiciliaire, pourraient servir pour des travailleurs, avant d’être revendus.

Lire aussi : L’aréna de Sept-Îles coûtera 9M$ de plus qu’initialement prévu