Grève chez ArcelorMittal | Entente de principe

Les travailleurs d'ArcelorMittal sur la Côte-Nord étaient nombreux à manifester leur solidarité. (photo Métallos usine)

Une entente de principe vient d’être conclue entre les représentants des travailleurs en grève d’ArcelorMittal à Port-Cartier et Fermont et les dirigeants de cette compagnie minière.

Les membres des cinq sections locales du Syndicat seront convoqués à des assemblées dans les prochains jours afin de se prononcer sur cette entente. Les détails seront communiqués rapidement aux syndiqués.

La dernière ronde des négociations, tenue en présence d’un conciliateur du ministre du Travail a permis de régler les derniers points en suspens, précise un communiqué émis ce samedi après-midi par l’entreprise. Il s’agit d’une entente pour un contrat de 4 ans.

«Nous sommes heureux de ce dénouement qui est dû aux efforts des deux parties à la table des négociations et au travail du conciliateur. Nous laissons le soin aux exécutifs des cinq sections locales de présenter les détails de l’entente de principe à leurs membres en vue de son adoption et avons bon espoir de tourner la page sur ce conflit », a déclaré le président et chef de direction d’ArcelorMittal au Canada Mapi Mobwano.